IPFuck et IPFlood

IPFuck


IPFlood pour Firefox IPFuck pour Chrome permet d’envoyer, en plus de sa vraie adresse IP que l’on ne peut pas masquer sans que les paquets ne se perdent, trois adresses générées aléatoirement, selon des règles que vous choisissez dans les options, ou parmi une liste d’adresses que vous choisissez.
Le serveur qui reçoit la requête l’interprète et renvoie la réponse au bon endroit. La navigation se passe donc exactement comme si vous n’aviez pas installé l’addon pour vous. Mais le site sur lequel vous vous êtes connecté a enregistré (potentiellement, tout dépend du code utilisé) 4 connexions différentes, dont trois sont effectuées avec une adresse qui ne vous appartient pas.

Ce qu’IPFuck fait c’est qu’il ajoute aux paquets envoyés 3 adresses IP dans des entêtes habituellement réservées à contenir l’adresse IP réelle de quelqu’un qui utilise un proxy.
Le service web que l’on consulte va donc détecter que l’on est derrière un proxy et essayer de savoir qui est réellement derrière ce proxy en allant lire les fausses IP qu’IPFuck a ajouté aux paquets.

Pour le service web que vous visitez (site internet, application, …) par contre cela rend très difficile l’identification rapide.
Par contre vous pouvez utiliser IPFuck, en le réglant sur une plage d’IP américaine par exemple, pour visionner du contenu réservé aux résidents des Etats-Unis…
Petit test pour le fun : paramètrez IPFuck pour choisir une IP qui commence par 68 et allez sur le site officiel de South Park voir les épisodes (« Full episodes »). Désactivez IPFuck et rafraichissez la page ?

Attention, certain site n'aime pas cette pratique, comme Google translate. Faîtes un clique droite sur l'icônes en bas à droite, allez dans les préférences et ajoutez sous white list "translate.google.fr" ou .com, .ch etc...
Pour tout comprendre, lisez cette excellent article.


Site de l'auteur

Télécharger ici pour Firefox

Télécharger ici pour Chrome


______________________________________________________________________________

0 commentaires :

Publier un commentaire